Hospices de Beaune

L’histoire des Hospices Civils de Beaune a commencé en 1443 par la volonté de Nicolas Rolin et Guigone de Salins de construire un hôpital : l’Hôtel-Dieu. Les fondateurs ont fait œuvre de charité et acte de mécénat, instituant ainsi une tradition qui a permis aux Hospices de Beaune de traverser l’histoire dans des conditions exceptionnelles.
Les services de l’hôpital de court séjour sont ceux d’un établissement hospitalier d’une ville de 23000 habitants (urgences, soins intensifs, maternité, pédiatrie, médecine, chirurgie, etc.).
L’originalité de cette institution hospitalière se situe dans l’importance et la nature de son patrimoine constitué d’une part d’un monument historique, l’Hôtel-Dieu du 15ème siècle, qui n’accueille plus de patients ni de résidents âgés depuis le début des années 1980 ; d’autre part d’un prestigieux domaine vinicole de 60 hectares des meilleures appellations de Bourgogne. Toutes ces vignes proviennent de legs et de donations, et leur production est commercialisée chaque année aux enchères le 3ème dimanche de novembre, dans le cadre de la vente de charité la plus célèbre du monde. Ainsi par son patrimoine, cette institution hospitalière joue un rôle de premier plan dans les deux activités majeures de Beaune et sa région : le tourisme et le vin.

Vidéo Hospices de Beaune

Ruines de la citadelle de Buron

Situé dans le département 63 et au abord du village de Yronde-et-Buron, l’ancien château de Buron a été construit au sommet d’une butte rocheuse (Puy de la Motte). Comme tout château , il surplombe le village. Il était doté de 4 tours d’angle défendu par une double enceinte fortifiée.On ne peut actuellement y monter car beaucoup de rochers instables et pas mal de vipères. On peut en faire le tour en stationnant dans le village de Buron.

Ci-joint une petite vidéo du lieu.Vous verrez plus de détails avec la vidéo.

Quelques photos.

Ruines de la citadelle

Ruines de la citadelle

Maguelone

C’est une ancienne île volcanique connectée actuellement au continent par des cordons littoraux. Le site est notamment occupé par la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul ainsi que par un centre d’aide par le travail.
Lieu d’origine gauloise, des vestiges romains ont été mis au jour lors des fouilles. Ce fut une ancienne cité occupée par les Wisigoths à partir du Ve siècle. En raison de sa position sur un cordon sableux facile à défendre, entre une lagune et la mer, l’île devint le siège d’un évêché qui fut ruiné par les Francs en 737.

La ville actuelle de Villeneuve-lès-Maguelone a été construite à la même époque sur le continent.

Les évêques se réfugièrent sur le site de Substantion qui a aujourd’hui disparu. Maguelone fut relevée par l’évêque Arnaud (1030-1060). En 1172, le comté de Melgueil passa aux mains de la maison de Toulouse. Le privilège de frappe de monnaie (appelée sou melgorien) appartenait aux comtes de Melgueil qui, ruinés, cédèrent leurs droits au pape Innocent III, qui les inféoda à l’évêque Guillaume III d’Autignac (1204-1216) le 14 avril 1215. Dès lors, le comté de Melgueil fut aux mains des évêques de Maguelone. Ces évêques durent faire face à la montée de la maison d’Aragon qui venait d’entrer en possession de Montpellier. À partir de 1293, Philippe le Bel installa un atelier à Sommières, qui sera déplacé à Montpellier en 1356. Le siège épiscopal sera transféré en 1536 à Montpellier.

En 1365, lors de la première guerre civile de Castille, la ville, alors possession de l’Aragon est prise par Guillaume Boitel et Bertrand Du Guesclin.

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, de style roman, fortifiée, est classée Monument historique. Le site abrite actuellement un centre d’aide par le travail.

LE DÔME DE L’ÉGLISE DE LAMARQUE

Construction du dôme et photos intérieurs.

Avec sa robe de plomb aux teintes gris perle, sa croix en fer forgé ciselée de motifs floraux et ses quatre larges œils-de-bœuf ouverts sur l’estuaire et le Médoc , le dôme du clocher de l’église Saint-Seurin de Lamarque fait la fierté des habitants du village.

Lien: http://www.lamarque-gironde.fr/leglise-dome-panoramique

 

 

no images were found

 

Château de Ravel

Le château de Ravel est situé dans la commune de Ravel, dans le département du Puy-de-Dôme, en Auvergne-Rhône-Alpes.

Ancienne forteresse royale du XIIe siècle, réaménagé sans destruction au XVIIIe siècle, au jardin dessiné par André Le Nôtre, il a été l’hôte du tournage du film Les Choristes, l’été 2003.

En juin 2016 il est la proie des flammes dans un incendie qui détruit 400 m2 du château. Selon les propriétaires du lieu, dans l’incendie « aucun des décors fondamentaux n’a disparu ».

Lien Wikipédia : LIEN

 

 

 

 

 

 

Château Kirwan

Le château Kirwan

Le château Kirwan, est un domaine viticole de 39 hectares situé à Cantenac, dans le département de la Gironde. Produisant son principal vin sous l’appellation margaux, il est classé troisième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Il s’agit d’ailleurs du premier château classé dans la catégorie des troisièmes grands crus.

Château de Tournoël

Tournoel au pays Volvic ( Puy de Dôme).

Le chateau de Tournoël est un château fort médiéval partiellement en ruines, situé sur éperon rocheux à 594 m d’altitude (contrefort du puy de la Bannière) qui surplombe la plaine de la Limagne (350 m d’altitude environ au niveau de la ville de Riom). Il est situé sur la commune de Volvic dans le Puy-de-Dôme en France.

Pour les rando vous pouvez partir de ce chateau.

Vidéo : video du chateau

Lien :

http://www.tournoel.com/

 https://fr.wikipedia.org/wiki