LAVAUDIEU -RANDO

Dimanche 29 juillet 2018 randonnée dans la Haute Loire

Le long de la Senouire: de Lavaudieu au Château de Domeyrat.

Le long de la Vallée de Dieu, nom donné autrefois à la vallée de la Senouire, cette promenade permet d’associer au plaisir de la marche celui de la découverte du patrimoine de la Haute Loire. Elle nous conduit du village de Lavaudieu, plus beau village de France, aux impressionnantes tours du château médiéval de Domeyrat.

https://www.visorando.com/randonnee-le-long-de-la-senouire-de-lavaudieu-au-c/

Village LAVAUDIEU
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat
château médiéval de Domeyrat

Un bon parcours.

Tour saint Babel (63500 Issoire)

Tour sur le mont du château

Butte du château (ou butte de l’horloge), située à l’ouest du bourg. Un château s’y élevait, comme l’atteste l’armorial de Guillaume Revel au XVe siècle, il n’en reste cependant aucune trace aujourd’hui. En 1800, la première municipalité y fit bâtir une tour, encore présente de nos jours, pour y abriter une horloge. Une croix fut également élevée quelques décennies plus tard, ainsi qu’une table d’orientation à la fin du XXe siècle.

Vous pouvez vous cette tour à partir de cette rando:

https://www.visorando.com/randonnee-rando-decouverte-aulhat-saint-privat/

La Grande cascade du Mont Dore

la Grande Cascade ,d’une trentaine de mètres , est la plus haute d’Auvergne.

La Grande cascade est située sur un ruisseau qui descend du col de la Croix Saint-Robert,

à l’est de la vallée du Mont-Dore, et se jette dans la Dordogne en amont de la ville. 

Elle est accessible par un sentier qui part près de l’établissement thermal.

La montée est rude et peut se révéler glissante les jours de pluie.

 

 

Les Cascades du Queureuilh et du Rossignolet

Les Cascades du Queureuilh et du Rossignolet

 

Cascade du Queureuilh

Elle tire son nom du quartier situé au nord de la ville, sur la route de Murat-le-Quaire. Elle est constituée des eaux qui viennent de la cascade du Saut du Loup, auxquelles se sont réunies celles d’un ruisseau descendu du puy du Barbier. La hauteur de sa chute est d’environ 20 m ; la paroi rocheuse derrière la chute est bien verticale. Le ruisseau qui a passé la cascade du Queureuilh va rejoindre le ruisseau de l’Enfer. On parvient à la cascade du Queureuilh à partir d’un parking situé devant le cimetière paysager du Mont-Dore, directement ou en faisant un détour par la cascade du Rossignolet située à 250 m environ plus au nord ; on peut aussi descendre de la D 996 par un chemin qui part de celle-ci un peu plus bas que le chemin menant au Saut du Loup.

Cascade du Rossignolet

L’eau dévale d’une hauteur de 7 m sur une pente oblique faite de cinérite (cendres volcaniques conglomérées). La cascade se déploie en éventail, dans un cadre boisé. La cascade se trouve sur un ruisseau descendant des pentes du puy de la Tache et du puy de Monne, qui rejoint ensuite le ruisseau de l’Enfer. On y parvient de la même manière qu’à la cascade du Queureuilh.

La chapelle de Vassivière

La Chapelle de Vassivière ,haut lieu de pèlerinage en Auvergne se situe à 8 km de la commune de Besse-et-Saint-Anastaise.Construite au XVIᵉ siècle , elle abrite en été la Vierge Noire de Vassivière. Chaque année, le 2 juillet, la statuette de Notre-Dame de Vassivière est amenée en procession de l’église de Besse à la chapelle de Vassivière .Elle retourne à l’église de Besse à la fin du mois de septembre.

MONASTÈRE DU BOST

Le Bost se situe dans le département du Puy-de-Dôme à une heure de Clermont-Ferrand et à 15 kilomètres de St-Gervais d’Auvergne.

Il aura fallu près de vingt ans pour que la construction entreprise par les moines, moniales et sympathisants soit presque terminée. Un travail colossal, que seul l’amour, la passion et le courage peuvent mener à bien.

 

photo – temple
photo – temple
photo – temple

 

 

 

 

Si vous appréciez les photos, laissez un petit message 🙂

 

ST Priest Des Champs

Saint-Priest-des-Champs est un petit village du centre de la France. Le village est situé dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne. Le village de Saint-Priest-des-Champs appartient à l’arrondissement de Riom et au canton de Saint-Gervais-d’Auvergne.

La cascade de St-Priest-des-Champs et le ruisseau de l’Auzelle.
– À proximité : le viaduc des Fades (un des plus hauts ponts ferroviaires d’Europe – Hauteur : 132,50 m au-dessus de la Sioule – Longueur : 470 m – Inauguré en 1909, il raccordait les lignes Clermont-Tulle et Montluçon-Gannat) et le méandre de Queuille (depuis le belvédère – 200 m au-dessus de la Sioule, vue sur une boucle d’eau naturelle de 6 km). 

Une bonne ballade à faire en famille.

Attention ça descend… 🙂

 

Chalus (Puy de Dôme)

Chalus est un petit village français, situé dans le département du Puy-de-Dôme ..
Entouré par les communes de Gignat, Boudes et Villeneuve, Chalus est situé à 2 km au sud-ouest de Gignat.

Château du 13ème siècle dominé par un donjon roman. Cet ensemble bien conservé fut édifié pour contrôler

et garder les terres du Lembron appartenant au Dauphin d’Auvergne.

 

 

Maguelone

C’est une ancienne île volcanique connectée actuellement au continent par des cordons littoraux. Le site est notamment occupé par la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul ainsi que par un centre d’aide par le travail.
Lieu d’origine gauloise, des vestiges romains ont été mis au jour lors des fouilles. Ce fut une ancienne cité occupée par les Wisigoths à partir du Ve siècle. En raison de sa position sur un cordon sableux facile à défendre, entre une lagune et la mer, l’île devint le siège d’un évêché qui fut ruiné par les Francs en 737.

La ville actuelle de Villeneuve-lès-Maguelone a été construite à la même époque sur le continent.

Les évêques se réfugièrent sur le site de Substantion qui a aujourd’hui disparu. Maguelone fut relevée par l’évêque Arnaud (1030-1060). En 1172, le comté de Melgueil passa aux mains de la maison de Toulouse. Le privilège de frappe de monnaie (appelée sou melgorien) appartenait aux comtes de Melgueil qui, ruinés, cédèrent leurs droits au pape Innocent III, qui les inféoda à l’évêque Guillaume III d’Autignac (1204-1216) le 14 avril 1215. Dès lors, le comté de Melgueil fut aux mains des évêques de Maguelone. Ces évêques durent faire face à la montée de la maison d’Aragon qui venait d’entrer en possession de Montpellier. À partir de 1293, Philippe le Bel installa un atelier à Sommières, qui sera déplacé à Montpellier en 1356. Le siège épiscopal sera transféré en 1536 à Montpellier.

En 1365, lors de la première guerre civile de Castille, la ville, alors possession de l’Aragon est prise par Guillaume Boitel et Bertrand Du Guesclin.

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, de style roman, fortifiée, est classée Monument historique. Le site abrite actuellement un centre d’aide par le travail.